Aller au contenu. | Aller à la navigation

Cathedrale de Santa Maria Assunta

La cathédrale se trouve sur la place principale de Cervia tout de suite en face du Palais de la Mairie

Ce fut l'évêque Francesco Riccamonti qui posa la première pierre de la Cathédrale de Cervia, bâtie entre 1699 et 1702, et dédiée à Sainte Marie de l’Assomption.

Commencée suivant le projet de Fontana le 18 juin 1699, la construction de l'Eglise continua jusqu'en 1702 quand, l’8 juin, fut célébrée la première Messe.
La façade simple en pierre apparente est incomplète : le projet original, qui prévoyait un élégant revêtement en plaques de marbre, ne put être réalisé à cause de la mort du Prélat.
L’édifice n’est visible que de trois côtés, puisque celui du Nord est proche du Palazzo del Vescovado, le Palais de l'épiscopat remontant à 1702. Le clocher sera ajouté à l’église en 1750.

Le plan de l’Eglise est à croix latine, avec une seul nef et six chapelles latérales.
Dans la première chapelle de droite, sans autel, se trouvent la toile représentant le patron de la Ville de Saint Paterniano, œuvre anonyme, les fonts baptismaux du XVIIIème siècle et, des deux côtés, deux statues: celle de la Vierge du Feu à l’enfant, et la statue de St Laurent, un autre important personnage religieux de Cervia. Parmi les tableaux, on peut admirer à l’intérieur de la Cathédrale celui de la Vierge à l’enfant dite «la Vierge de la Neige», attribuée à la peintre Barbara Longhi, venant de l’église de la Vierge de la Neige, la seule encore existante de Cervia Vecchia, et le retable de Saint Joseph à l’enfant Jésus, venant de l’école de Guercino.
Le maître-autel, réalisé en marbres polychromes très fins, venant de l'église déconsacrée de St Dominique à Forlì, est surmonté d’un retable représentant la Vierge de l’Assomption entre St Nicholas et St Bartolomé, œuvre du peintre Giovanni Barbiani de Ravenne (1566-1641).

Le projet de la Cathédrale, ainsi que du palais du Prieur, fut de Francesco Fontana, fils, élève et collaborateur de Carlo Fontana, un des architectes les plus prestigieux de la Rome du XVIIIème siècle. Dans le projet original, la façade était caractérisée par des colonnes géantes d’ordre corinthien sur un haut socle, placé du coté de l’entrée. La classique composition monumentale terminait par un entablement de grandes proportions sur lequel reposait un grand fronton qui dominait toute la place.Autres tableaux du 17 siècle de moindre intêret ornent la cathédrale, àpart la présence des reliques de “Saint Paterniano” protecteur de la ville, dont la fête se déroule le 13 novembre.

Où: Piazza Giuseppe Garibaldi 20, Cervia

Ouverture: annuelle

Entrée: libre

Contacts

Don Pierre Laurent Cbantous
0544 971102
Mots-clés associés :
Chiudi menu
Informations touristiques