Aller au contenu. | Aller à la navigation

Colonies

Nées en Versilia dans la deuxième moitié du XIXème siècle et ayant pour but seulement de soigner, les colonies se sont répandues surtout dans le deuxième après-guerre.

Les colonies 4 saisons instituées par des organismes publics, des associations bénévoles et des grandes entreprises industrielles étaient très répandues pendant les années 50 et 60, en particulier le long de la côte de la Romagne.

Le plus grand développement eut lieu dans la deuxième et troisième décennie du XXème siècle de la part du Parti fasciste qui vit dans les séjours à la mer une opportunité pour obtenir le consensus et par conséquence endoctriner les plus petits. La première colonie d’été en Italie date de 1822 grâce à l’Hôpital de Lucca, qui envisage à Viareggio une colonie pour les enfants des rues. Vers la moitié du XIXème siècle plus de cinquante colonies de la mer sont situées en Toscane et Emilie-Romagne.


zone des colonies à Pinarella
Initialement des maisons de cure, les colonies devinrent avec le temps des structures consacrées aux enfants qui, pendant l’été, les fréquentaient pour se muscler et jouer.
A l’époque fasciste les colonies étaient fréquentées par une grande masse d’enfants et de jeunes, en ligne avec la politique fasciste d’éducation et de contrôle des générations futures. Après la seconde guerre mondiale la notoriété des colonies de mer augmente encore et elles sont fréquentées par toutes les classes sociales.
Pendant les années 70, avec le bien-être progressif et la baisse démographique continue de la population italienne, la présence des enfants dans les colonies diminue drastiquement et, pendant les années 80 et 90, la plus grande partie des colonies est fermée ou abandonnée.

Chiudi menu
Informations touristiques